22 Lug 10

L’ORCHESTRE DU BOIS

Installazione sonora
di Guy Bettini
per la Terasse du Troc 2010,
Bois-de-la-Bâtie, Ginevra.
Vernice: 22.7.2010 ore: 17.00
Chiusura: 15.8.2010

info Artist

L’orchestre du bois Ă© un’installazione sonora che utilzza una situazione acustica usuale e naturale come quella di un bosco. Scegliendo una parte di bosco dentro la quale, per un mese, tutti gli eventi acustici presenti saranno amplificati (uccelli, cani, persone, vento, acqua ecc..) l’artista opera in senso duchampiano facendo diventare la zona di bosco (parte verde) un “ready-made” sonoro, dove il suono che ben conosciamo di colpo ci salta all’orecchio mettendo in scacco l’abitudine.
Questo padiglione sonoro all’interno del bosco viene creato grazie all’inserimento di 8 microfoni (puntini rossi), e la circoscrizione della zona con 8 casse (trumpette gialle).

l__orchestre_du_bois_8.6.jpg

L’écho, jusqu’à un certain point, est un bruit original,
d’où sa magie et son charme.
Ce n’est pas simplement une répétition, mais en partie la voix du bois :
les mêmes mots et notes vulgaires chantés par une nymphe des bois.
Henry David Thoreau, « Walden ou la vie dans les bois »
(première édition anglaise 1854), Gallimard, 2009, p. 145

L’esthétique écologique se déclinera avant tout dans
« L’orchestre du Bois », oeuvre centrale de la prochaine édition.
Dans l’installation sonore, une série de happenings
confronteront des artistes, et même le public, aux sonorités du bois.

Le Bois de la Bâtie est un véritable oasis de bien-être au
coeur de Genève, s’y promener représente pour le promeneur-
citadin un moment de détente et de régénération. Les
arbres apportent de l’oxygène et transforment la forêt en un
lieu intime et reposant. Les sons du monde technologique
nous parviennent de loin, et nous percevons avant tout le
bruissement des arbustes et du feuillage sous nos pas, le
chant des oiseaux, le vent qui souffle entre les arbres, les
chiens qui aboient entre les buissons…
La Terrasse du troc propose au public de s’impliquer dans
une expérience d’esthétique écologique inédite, sollicitant
avant tout l’écoute. Pendant un mois, l’artiste tessinois Guy
Bettini choisit d’amplifier dans une partie du bois tous les
éléments acoustiques qu’on retrouve in situ, et accomplit
ainsi le geste très duchampien de transformer cette tranche
de forĂŞt en ready made sonore. Ici les sons qui nous sont
familiers prennent une place plus importante et se déplacent
pour nous surprendre à chaque fois. L’installation
reconstituera en milieu naturel et par les sons du lieu un
véritable orchestre capable de déplacer nos habitudes
d’écoute. « L’orchestre du Bois » s’étend sur une parcelle
de forêt d’environ 10000 m². Le dispositif sonore est composé
de 8 microphones et de 8 hauts-parleurs, installés dans les
arbres, les troncs, les bûches, et même entre les racines, ce
qui permet à Guy Bettini d’amplifier les sons qui se trouvent
déjà naturellement sur les lieux (chant d’oiseaux, vent, pluie,
craquement des arbustes), ainsi que les sons provoqués
par les visiteurs du bois (bruits de pas, voix, rires ou cris,
aboiement de chiens). Entrez dans la forĂŞt et laissez-vous
surprendre par les sons qu’elle émet et par ceux que vous
laissez derrière vous…
Laura Györik Costas directrice

One Comment

  1. 1 24 Settembre 2010 at 10:24
    Permalink

    Dans ces bois on ne mets pas de moutarde

Messaggio

La vostra email non sara mai pubblicata o condivisa con terzi. Required fields are marked *

*
*